Le clan O'Reilly
Une brève histoire du clan
La famille Uí Raghaile est issue de l'union de la fille mortelle de la déesse Morrigan, Laoise Uí Raghaile, et d'un homme prénommé Meallán. Le couple était réputé pour sa férocité au combat. Laoise, particulièrement, était connue pour ses dons de mage du sang orientés vers la bataille. Leur union fut fertile puisqu'ils mirent au monde sept enfants, qui engendrèrent à leur tour, jusqu'à ce que, peu avant l'avènement Pacte, un village entier soit peuplé de descendants plus ou moins lointain de la déesse. Situé au Nord de l'Irlande, l'endroit connut un destin tragique lorsque Morrigan perdit un pari avec un archidémon issu des Enfers chrétiens. Certaine de sa victoire, la divinité avait offert le clan Uí Raghaile en paiement en cas d'échec.

Fort de sa victoire, l'archidémon lia via un sceau chargé de magie l'héritière du pouvoir au sein du clan, celle qui était élevée pour gouverner et était souvent la plus puissante. Le sceau se passa de générations en générations au fil des ans.

Parfois, la malheureuse désignée ne voyait pas le démon pointer le bout de son nez et vivait sa vie sans avoir à s'en préoccuper. D'autres, elle était asservie jusqu'à ce que mort s'en suive. Entre 1713 et 1988, aucune des dirigeantes du clan, devenu O'Reilly au fil du temps, n'eut à souffrir des égards de la créature infernale. Elles continuaient toutefois de transmettre le savoir à son sujet, ainsi que d'entraĆ®ner des guerrières et guerriers féroces, afin de protéger leur héritage. En 1930, pourtant, l'une des gardiennes du Sang prit la décision d'abandonner la magie du sang, cruelle et sombre, pour les arts druidiques. Les hommes de la famille étant naturellement plus doués pour ce pendant de magie que pour l'hématomancie, de nombreux savoirs étaient conservés dans le manoir O'Reilly, proche de Killarney.

Siobhan O'Reilly naquit donc dans ce contexte : Raphaël, l'archidémon, n'avait plus pointé le bout de son nez depuis des années. Pourtant, la mère de la nouvelle Gardienne du Sang prit la décision de sceller sa capacité à manipuler la magie sanglante, sans doute dans l'espoir de lui éviter les attentions de la créature. Elle grandit donc en se croyant héritière d'un clan druidique classique et ne découvrit que sur le tard son hérédité et sa magie du sang. Malgré tout, Siobhan O'Reilly reste la dernière Gardienne du Sang en date encore aujourd'hui. Elle a toutefois rejeté sa charge après avoir été tuée puis ressuscitée par Lady Death quelques années plus tard.
Membres décédés
  • Ellen O'Reilly, mère, précédente Gardienne du Sang
  • Owen O'Reilly, père
  • Aifé O'Reilly, tante
  • Soren & Gwendolyn O'Reilly, oncle & tante
  • Niam O'Reilly, cousine, fille de Soren & Gwendolyn
  • Killian O'Reilly, frère jumeau
Membres en vie
Siobhan ignore s'il reste d'autres membres qu'elle en vie. Elle sait toutefois que la branche principale est bel et bien éteinte puisqu'elle a exclu Elyon O'Reilly, sa fille née de Raphaël, de la succession et que les autres proches sont décédés avec elle dans l'explosion du Cirque des Damnés.

Malgré cela, elle a identifié trois familles - une restée en Irlande, une autre aux Etats-Unis, et une dernière exilée en Islande qui pourraient lui être assez étroitement reliées. Une seule pratique la magie du sang.